Vivre l’instant présent, c’est toujours maintenant…

Vivre l'instant présentVivre l’instant présent, c’est toujours maintenant que nous le pouvons. Mais ce n’est jamais tout le temps. Car nous sommes en permanence sollicités par des stimuli externes ou internes. C’est ce que nous constatons chaque jour dans cette pratique quotidienne de l’instant présent.

Vivre l’instant présent…

…C’est toujours maintenant. C’est pourquoi ces habitudes sont peu efficaces et donnent l’impression que c’est difficile:

  • Reporter à plus tard,
  • Sélectionner seulement certains moments où seraient requises toutes les meilleures conditions,
  • S’en rappeler uniquement quand ça va mal
  • Penser que »Je n’ai pas le temps »

Ainsi, nous comprenons que vivre l’instant présent, c’est possible à tout instant, même:

  • Au milieu du bruit ambiant
  • Dans une activité comme: manger, boire, marcher, se laver, parler, cuisiner, lire un rapport…
  • Seul ou en compagnie…

S’entraîner dès maintenant

Alors nous pouvons commencer maintenant! Une première étape est de se reconnecter à soi. Car qui vit l’instant présent, sinon soi-même? Pour se reconnecter à soi, nous prêtons attention à nos sensations. Ainsi, nous repérons nos tensions physiques comme une courbature dans le dos, l’épaule, la nuque ou une contracture dans les fessiers, le ventre. Prendre conscience de nos tensions nous amènent à les détendre, les relâcher. cela provoque une sensation de mieux-être.

En effet, le simple fait de se reconnecter à soi-même permet une prise de conscience de sa sensation de soi au moment présent. Puis détendre et relâcher ses tensions permet de goûter ce présent.

5 moments dans la journée

C’est simple, non? Chacun peut s’entraîner à tout moment. Voici cinq moments de la journée où il est facile de s’entraîner:

  • Le matin en prenant sa douche: laisser passer les pensées qui nous emmènent très loin d’ici et maintenant. Plutôt sentir la texture de l’eau et du savon sur sa peau, la température, le bruit, voir et (re)découvrir le lieu, les couleurs…
  • Le matin en poussant la porte de chez soi: respirer amplement en sentant son ventre et sa cage thoracique se gonfler et se vider d’air,
  • A midi, en déjeunant: détendre ses tensions physiques aux épaules, nuque, fessiers… et, tout en mangeant, prêter attention à ses cinq sens externes: ouïe, vue, toucher, goût, odorat.
  • Dans l’après-midi, à l’occasion d’une marche (même courte): sentir le déroulé de ses pieds, la sensation de la marche,
  • En rentrant chez soi et en poussant la porte d’entrée: respirer amplement en sentant ses poumons se gonfler d’air puis se vider. Et bien souffler en vidant l’air.

Pour aller plus loin

Nous pouvons nous aider de petits papiers ou post’its, à poser sur le miroir de la salle de bain, la porte d’entrée, dans son sac, sur son ordinateur… et ainsi, nous sommes moins dispersés.

Suivez-nous sur facebook

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *